Carrières et métiers

Technologies propres et durables

Biochimiste en environnement

Biochimiste en environnement

Écoles d'enseignement

  • Université du Québec à Montréal (UQÀM)
  • Université McGill
  • Université de Montréal (UDEM)
  • Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
  • Université de Sherbrooke
  • Université de Moncton

Formations associées

  • Baccalauréat en chimie, biologie ou microbiologie, science, science de la Terre et de l’atmosphère
  • Maîtrise en biochimie, chimie, biologie, science, science de l’environnement
  • Doctorat en biochimie, chimie

Employeurs / Milieux de travail potentiels

  • Laboratoires d’expertise en environnement
  • Établissement d’enseignement collégial et universitaire
  • Les secteurs privés et publics
  • Gouvernement fédéral et provincial

Description du travail

Le biochimiste en environnement étudie et analyse les constituants de la matière vivante ainsi que leurs processus chimique et physio-chimique. Son travail vise à trouver des applications et des matériaux pratiques aux recherches dans le domaine de l’écologie et pouvant soutenir le développement des solutions aux problèmes environnementaux tels que les changements climatiques, la gestion des déchets, le recyclage, l’efficacité énergétique et la pollution des eaux.

Conditions de travail moyennes

Le salaire  d’un biochimiste varie entre 43 000$ à  85 000$ par année selon le secteur d’activité et le niveau de scolarité (baccalauréat, maitrise, doctorat).

Perspective d'avenir

Dans les années futures, le domaine de la biochimie offre des perspectives d’emploi favorables dans les secteurs liés à l’environnement. La prise de conscience et la préoccupation naissante de la société sur les questions environnementales, favorise des débouchés dans ce domaine et l’augmentation des besoins de main-d’œuvre. Le métier de biochimiste en environnement et un métier  avant-gardiste qui s’attaquent aux défis environnementaux   à travers un système d’évaluation, de contrôle et de suivi des milieux naturels jusqu'à l’écosystème. Il découvre et valorise les applications environnementales des produits naturels et des matières résiduelles tout en favorisant l’utilisation des ressources renouvelables dans une perspective de développement durable et de prévention et traitement des nuisances.

Qualités recherchées

  • Curiosité scientifique
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Bon sens de l’observation
  • Sens des responsabilités et de l’organisation
  • Rigueur
  • Facilité dans la rédaction de rapport
  • Bilinguisme

Motivation des travailleurs dans ce type de métiers ou professions

  • Sentiment d’accomplissement
  • Impact significatif sur l’environnement
  • Aspect du travail non routinier