Retour aux nouvelles

13 Février 2017

Le chômage toujours à son plus bas niveau historique au Québec

Le chômage toujours à son plus bas niveau historique au Québec

Le taux de chômage au Québec a reculé de 0,3 point de pourcentage pour se fixer à 6,2 % en janvier, a fait savoir vendredi Statistique Canada, malgré une faible croissance de l'emploi durant ce mois.

L'essentiel de la baisse du chômage au Québec en janvier provient d'une réduction de la population active de 11 000 personnes. Le nombre d'emplois a peu varié: il s'est perdu un peu plus de 5000 emplois à temps plein, contre un gain de près de 9000 emplois à temps partiel.

En janvier, le secteur manufacturier a continué d'éprouver des difficultés, avec une perte de 7200 postes. Aucun gain n'a été enregistré en un an, malgré la chute du huard.

Par contre, le bilan des 12 derniers mois est plus positif: il y avait en janvier dernier au Québec 97 000 emplois de plus – tous secteurs confondus – dont 62 000 à temps plein, qu'en janvier 2016.

Le taux de chômage est particulièrement à la baisse chez les jeunes, à 10,6 %, deux points de pourcentage de moins qu'il y a un an.

Avec la création de 82 000 emplois au cours des 12 derniers mois, il n'y a que la Colombie-Britannique pour rivaliser avec le Québec pour la croissance du marché du travail, avec un taux de 3,5 %, contre 2,4 %. Les autres provinces ont soit connu une croissance négative de l'emploi, soit enregistré peu de variations pendant la même période.

Pour le mois de janvier 2017, l'Ontario affiche un gain de 29 000 emplois (essentiellement à temps partiel), la Colombie-Britannique 25 000, tandis que l'Alberta perdait 24 000 emplois à temps plein.

Le Québec a le troisième plus bas taux de chômage au pays, derrière la Colombie-Britannique et le Manitoba, mais devant l'Ontario, la Saskatchewan et l'Alberta.

Pour l’article complet : http://www.journaldemontreal.com/2017/02/10/le-taux-de-chomage-au-quebec-en-janvier-setablit-a-62-1