Retour aux nouvelles

14 10:20:43 Mars 2019

Le marché du travail au Québec : bilan de l'année 2018 et perspectives pour 2019

Le marché du travail au Québec : bilan de l'année 2018 et perspectives pour 2019

"En 2018, la croissance de l’emploi s’est poursuivie au Québec pour une quatrième année consécutive.

Ainsi, l’économie québécoise compte 38 900 emplois de plus (+0,9 %) qu’en 2017 (+1,3 % au Canada), résultant de l’ajout de 61 300 emplois à temps plein (+1,8 %) et la perte de 22 300 emplois à temps partiel (-2,7 %).

Les personnes immigrantes admises ont bénéficié de cette croissance puisqu’elles comptent 61 000 personnes de plus en emploi (+9,3 %) en 2018 qu’en 2017. Le secteur des services a été le moteur de la croissance de l’emploi en 2018 avec une progression de 35 800 emplois (+1,1 %), représentant 92 % de la création nette d’emplois au Québec. L’emploi a également augmenté dans le secteur de la production de biens, mais plus modestement (+3 200; +0,4 %).

Le taux d’emploi des personnes âgées de 15 ans et plus s’est établi à un sommet de 61,0 % en 2018. C’est aussi le cas pour le taux d’emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans (75,4 %), soit un des taux les plus élevés parmi les pays membres de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). Le taux d’emploi se trouve à un niveau sans précédent pour tous les groupes d’âge (15 à 24 ans, 25 à 54 ans, 55 ans et plus), pour les femmes et pour les immigrants admis.

Le nombre de chômeurs a reculé de 25 200 personnes (-9,2 %) en 2018, passant sous la barre de 250 000 personnes (à 247 300), le deuxième niveau le plus faible depuis 1976. Le taux de chômage est passé de 6,1 % en 2017 à un creux historique de 5,5 % en 2018, un taux plus faible qu’au Canada (5,8 %) et qu’en Ontario (5,6 %). Il est à un creux historique dans 12 régions administratives du Québec ainsi que pour les hommes (5,9 %), les femmes (5,0 %), les personnes âgées de 15 à 24 ans (9,5 %) et de 25 à 54 ans (4,7 %) ainsi que pour les immigrants admis (7,2 %).

Il y avait 118 520 postes vacants au Québec au troisième trimestre de 2018, soit 31 020 (+35,5 %) de plus qu’au troisième trimestre de 2017, dont 17 070 (+58,7 %) postes vacants de longue durée (90 jours ou plus). La part des postes vacants sur l’ensemble de l’emploi est passée de 2,5 % à 3,2 % (3,3 % au Canada) et la proportion des postes vacants de longue durée sur l’ensemble des postes vacants est passée de 12,3 % à 14,4 % suggérant que les postes y deviennent plus difficiles à combler.

L’économie du Québec tend vers le plein emploi : le creux historique du taux de chômage, un taux d’emploi se retrouvant à un sommet et le nombre de postes vacants à la hausse témoignent de cette situation. Cette situation est plus prononcée dans certaines régions que dans d’autres. Alors que pour les chercheurs d’emploi ce contexte est très favorable, cela crée un phénomène de rareté de main-d’œuvre qui entraîne des défis de recrutement pour les employeurs."

 

Source : Emploi Québec

Bulletin sur le marché du travail au Québec

 

Pour consulter le document complet : http://www.emploiquebec.gouv.qc.ca/fileadmin/fichiers/pdf/Publications/00_imt_bmt-2018.pdf