Retour aux nouvelles

13 Novembre 2018

Les ingrédients secrets des meilleurs employeurs

Les ingrédients secrets des meilleurs employeurs

PHOTO: HUGO-SÉBASTIEN AUBERT

L'agilité, le leadership mobilisateur et l'accent sur le talent : voici trois nouveaux critères qui s'ajoutent à la mobilisation pour les prochaines moutures de la sélection des Employeurs de choix d'Aon, qui évolue selon la réalité du marché du travail.

Mais les meilleurs sont déjà proactifs dans ces domaines, et cela paraît dans leurs résultats.

Coup d'oeil sur les trois nouveaux ingrédients du succès.

 

Agilité 

« L'agilité organisationnelle est un élément distinctif absolument important chez les Employeurs de choix et on constate que plusieurs organisations se dotent d'un système de gestion pour, au-delà du concept, créer un environnement de travail où les employés pourront agir de façon agile », affirme Francine Tremblay, vice-présidente, talent et mobilisation, est du Canada, chez Aon Hewitt.

Le sondage d'Aon Hewitt sur les Employeurs de choix a révélé que 73 % des entreprises qui apparaissent dans la sélection de la dernière année font preuve d'agilité, comparativement à 60 % dans la moyenne des organisations.

Pour arriver à ce constat, Aon a notamment sondé les employés sur la technologie fournie par l'entreprise pour leur permettre d'être productifs. Le sondage s'est aussi penché sur l'investissement rapide de l'organisation dans de nouvelles idées pour stimuler le succès futur et sur sa prise de décisions de qualité dans un délai approprié.

« Un élément qui prend de plus en plus de place aussi dans l'étude, c'est la collaboration efficace entre les différents groupes et services de l'organisation, qui joue un grand rôle dans son agilité. Je vois que les organisations sont influencées notamment par les nouvelles générations Y et Z qui trouvent particulièrement importantes la collaboration et la vitesse de réaction. » 

 - Francine Tremblay, vice-présidente, talent et mobilisation, est du Canada, chez Aon Hewitt

Leadership mobilisateur

Pour faire preuve d'un leadership mobilisateur, les entreprises ont des employés qui, en majorité, considèrent qu'on reconnaît leurs efforts et leurs résultats. Les employés constatent aussi que leur gestionnaire leur fournit le soutien nécessaire pour réussir et qu'il prend des initiatives pour proposer des solutions lorsque personne d'autre ne le fait.

La haute direction est également très importante dans le leadership mobilisateur. Pour se démarquer, elle doit transmettre clairement l'orientation future de l'organisation, faire preuve de transparence et d'ouverture, en plus d'être enthousiaste par rapport à l'avenir de l'organisation.

« Année après année, on constate avec cette étude qu'une perception positive des leaders chez les employés est directement liée à leur mobilisation », affirme Francine Tremblay.

Le sondage a révélé que 76 % des entreprises dans la sélection des Employeurs de choix montrent un leadership mobilisateur, comparativement à 64 % dans la moyenne des organisations.

Accent sur le talent

Alors que la main-d'oeuvre est de plus en plus une denrée rare, le sondage d'Aon a révélé que 70 % des Employeurs de choix mettent l'accent sur le talent, comparativement à 55 % dans la moyenne des organisations.

Cela se traduit notamment par le soutien de l'apprentissage et du développement du personnel ainsi que par une gestion du rendement qui permet aux employés de déterminer leurs forces et leurs faiblesses.

« Chez les meilleurs employeurs, 65 % des leaders considèrent avoir assez de temps pour le coaching et la rétroaction, comparativement à 44 % dans la moyenne des organisations, indique Francine Tremblay. Cela montre que les meilleurs employeurs ne valorisent pas davantage la gestion des opérations que la gestion des personnes : ces éléments sont intégrés. »

Des leaders qui mettent l'accent sur le talent accordent aussi une rémunération équitable. En fin de compte, ce style de gestion permet d'attirer et de garder les personnes dont l'entreprise a besoin pour atteindre ses objectifs.

D'après Aon, les Employeurs de choix ont un rendement pour les actionnaires de 80 % supérieur à celui de la moyenne des organisations.

Pour consulter l’article de Lapresse, cliquez ici