Retour aux nouvelles

04 Décembre 2017

Les réseaux sociaux, quel impact en gestion des ressources humaines?

Les réseaux sociaux, quel impact en gestion des ressources humaines?

Alexis Charpentier, avocat chez Fasken Martineau - Photo gracieuseté de Jean Chevrette

 

Les réseaux sociaux amènent leur lot de changements pour les gestionnaires en ressources humaines. À l’aide d’exemples concrets, c’est en effet ce qu’a illustré Alexis Charpentier, avocat chez Fasken Martineau, lors du dernier déjeuner-conférence des Matinées lanaudoises.

Le conférencier a démontré de quelle manière les réseaux sociaux peuvent influencer la gestion des ressources humaines, notamment au moment de l’embauche.

Le cas pratique présentait la situation d’un directeur des ressources humaines qui cherche depuis plusieurs mois un assistant et qui rencontre finalement la perle rare en entrevue. Toutefois, la consultation de sa page Facebook laisse entrevoir, entres autres, des photos de beuveries.

Est-ce que l’embauchez tout de même? Ce n’est pas clair pour beaucoup de gens que la réponse est non. Il y a dix ans, on n’aurait jamais vu tout ça », a déclaré le conférencier.

Il a ajouté que trois employeurs sur quatre indiquent avoir écarté des candidats en raison des renseignements obtenus sur les réseaux sociaux. Les raisons les plus souvent évoquées sont les photos ou les informations inappropriées à 53 % et le contenu indiquant que le candidat consomme de l’alcool ou des substances illicites à 44 %.

En cours d’emploi

 

En cours d’emploi aussi, les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle au niveau de la gestion des employés. Le cas pratique, celui d’un employé qui demande congé entre Noël et le Jour de l’an et qui voit sa demande refusée en raison des besoins de l’entreprise. Ce même employé se déclare malade et avise qu’il sera absent toute la fin de semaine. Par la suite, un collègue et ami Facebook de cet employé montre au patron des photos de lui qui semble en ski et en plein party.

Que faire? Les employeurs peuvent-ils utiliser l’information obtenue via les réseaux sociaux pour sanctionner ou même congédier un employé?

Le harcèlement via les réseaux sociaux a aussi été abordé lors de la conférence. Alexis Charpentier a insisté sur le fait que les employeurs ont le devoir d’assurer la santé et la sécurité au travail. « Ne pensez pas que parce que ça fait longtemps ce n’est pas vrai », a-t-il insisté.

Selon lui, le mois d’octobre 2017 en raison des dénonciations d’inconduites sexuelles marquera le cours de l’histoire. « Le milieu du travail a changé. Les employeurs font preuve de prudence extrême. Les politiques sont en train de se réécrire. Il faut se préparer pour le jour où ça va arriver, être prêt à y faire face. »

Finalement, l’avocat a encouragé tous les employeurs à se doter d’une politique d’utilisation des médias sociaux et à la présenter à leurs employés.

Tout le monde doit être averti et vous pouvez aussi demander l’avis de vos employés. »

Pour consulter l’article de Madame Élise Brouillette : cliquez ici