Retour aux nouvelles

06 Juin 2018

Recrutement : comment travailler sa "marque employeur" pour séduire les candidats ?

Recrutement : comment travailler sa "marque employeur" pour séduire les candidats ?

Élément important des ressources humaines, la marque employeur joue un rôle-clé dans le recrutement, la fidélisation des salariés et la réputation globale de l’entreprise.

Mais qu’est-ce que la marque employeur ? « C’est l’image renvoyée par l’entreprise aux candidats potentiels, autant qu’à ses employés », précise Claire Adam, directrice conseil de Happy To Meet You, agence de conseil en recrutement et marque employeur.

La gestion de la « marque employeur » permet, en interne, de mobiliser les différents intervenants autour des problématiques de l'entreprise et fidéliser les employés, et à l'externe, de véhiculer les valeurs de l'entreprise pour attirer les candidatures.

Pourquoi est-ce important de la travailler ? « La marque employeur permet à la fois, en amont, d’envoyer un message positif à de futurs candidats, pour opérer une forme de pré sélection, entre ceux qui vont s’identifier à la marque employeur et les autres. Ensuite, elle permet aux entreprises de comprendre leur propre culture », répond Claire Adam.

 Comment travailler sa marque employeur ?

« Il faut comprendre sa propre culture d’entreprise, l’employeur que l’on est », remarque Claire Adam. Et ça passe par un audit interne auprès des employés, pour comprendre les leviers qui font qu'ils restent au sein de l’entreprise et un audit d'e-reputation de l’entreprise : portée des publications, profil, réseaux sociaux, sites de notation...

Sur la base de ces deux audits et un échange avec un échantillon représentatif du personnel, Happy to Meet You va définir la marque employeur, donner une définition de l’entreprise.

Un plan de communication est ensuite mis sur pied. Des relations presse pour communiquer sur son recrutement, un lifting du parcours candidat, pour simplifier sa démarche, travail sur l'e-reputation, de l’événementiel RH…

Un travail de longue haleine.

Aujourd’hui, cela ne se limite plus au package classique babyfoot/massage. « Ce n’est rien si derrière, il n’y a pas les basiques : salaire, avantages RTT, mutuelle, etc… il faut une politique sociale. »

Attention, si la marque employeur n’est pas en adéquation avec l’entreprise, l’effet recherché ne sera pas. Renvoyer une image qui n’est pas fidèle à la réalité peut avoir l’effet inverse.

 Pour consulter l'article de TourMag, cliquez ici